Non, les frites ne sont pas belges

Hand dipping french fries in tomato sauce or ketchup – top view, closeup

Revendiquée par la France, briguée avec des moules par la Belgique… La frite attise toutes les convoitises. Mais d’où vient-elle vraiment ? Pierre Leclercq, historien de la gastronomie, revient à l’occasion de la journée internationale de la frite belge sur son origine.

La frite est à la Belgique, ce que le potjevleesch est à la France: un éternel combat de revendications. Plus qu’un simple bâtonnet de pomme de terre, le mets salé est devenu au fil des années, un plat national brigué des deux côtés de la frontière. L’un l’accommode de moules et le déguste à la main, l’autre de ketchup ou de mayonnaise, de préférence à la pointe de sa fourchette. Mais d’où vient cette spécialité franco-belge? À l’occasion de la journée internationale de la frite belge, l’historien de la gastronomie Pierre Leclercq revient pour Le Figaro sur l’histoire de cette dissidence culinaire.

suite sur le Figaro

Laisser un commentaire