FOODWATCH RECENSE 12 INFRACTIONS ET PORTE PLAINTE DANS L’AFFAIRE DU LAIT CONTAMINÉ

Le scandale est loin d’être terminé pour Lactalis et les plaintes s’accumulent sur le bureau du pôle santé publique du parquet de Paris. Après l’UFC-Que choisir et l’Association des familles de victimes du lait contaminé aux salmonelles, Foodwatch porte plainte contre X ce 14 février. Elle vise tout à la fois Lactalis, les distributeurs, les laboratoires et les autorités publiques. L’association a relevé 12 infractions. Elle appelle à des sanctions dissuasives et exemplaires.

“C’est le scandale de trop”, pour l’association Foodwatch, une ONG de défense des consommateurs. Associée à sept familles, elle a déposé ce mercredi 14 février une plainte contre X au pôle santé publique du parquet de Paris. Pas moins de 12 infractions (1) ont été répertoriées dans l’affaire du lait contaminé de Lactalis : de la mise sur le marché d’un produit préjudiciable à la santé à l’inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit, en passant par la mise en danger d’autrui, l’atteinte involontaire à l’intégrité de la personne, ou encore l’exportation vers un pays tiers à l’Union européenne d’une denrée alimentaire préjudiciable à la santé.

Pour Foodwatch, il ne fait aucun doute que ce scandale sanitaire aurait pu et dû être évité. “Notre système défaillant a mis en danger la vie de dizaines de nourrissons en France et dans les 85 autres pays concernés. Tous les acteurs dans ce scandale ont manqué à leurs obligations : fabricant, distributeurs, autorités publiques et laboratoire se sont montrés irresponsables.”

 

suite de l’article sur… 

Laisser un commentaire