Chipotle ressent encore la douleur économique de l’après éclosion à E. coli d’origine inconnue

Eh oui, une problème de sécurité des aliments peut très devenir un problème de sécurité tout court pour une entreprise alimentaire, en voici un nouvel exemple avec Chipotle …

« Chipotle ressent encore la douleur d

e l’après éclosion à E. coli d’origine inconnue », article écrit par Dan Flynn du 3 décembre 2015 dans Food Safety News.

Chipotle-Mexican-Grill-signLes entreprises paient pour des transgressions en matière de sécurité des aliments de façon variée. Des victimes attaquent pour des dommages, et les services réglementaires poursuivent par des actions civiles, et parfois criminelles. Pour les entreprises cotées en bourse, rien ne remue l’acidité de l’estomac des dirigeants que de voir si le prix des actions va revenir.

Pour Chipotle Mexican Grill (CMG), les analystes disent que les investisseurs s’attendent à des jours plus volatiles, y compris ceux qui, comme hier, où l’action CMG (au New York Stock Exchange) a chuté de 6% à 574,66 dollars. Au total, la chaîne de restaurants fast casual basée à Denver rapide occasionnel a perdu 157,42 dollars par action, en baisse de 21,49% depuis peu de temps avant d’annoncer qu’il fermait 43 magasins dans l’Oregon et l’État de Washington à la suite d’une éclosion à E. coli.

Autrement dit, la crise de la sécurité des aliments a eu lieu à un moment où Chipotle a vu sa valeur sur le marché perdre environ 2 milliards de dollars qui est encore valorisée à un superbe 17,9 milliards de dollars. Sur le papier, au moins, cela signifie les « initiés » chez Chipotle ou les dirigeants de l’entreprise, ont perdu près de 80 millions de dollars depuis la fermeture des 43 restaurants.

Chipotle a connu la baisse la plus importante de son cours en novembre, mais la volatilité au jour le jour a continué, y compris avec la plongée d’hier.

Les analystes ont comparé la crise de Chipotle avec les incidents passés d’intoxications alimentaires impliquant soit les établissements de restauration rapide ou de fast-casual. Un analyste de chez Motley Fool a comparé la situation actuelle de Chipotle aux événements passés impliquant Burger King, KFC, Wendy’s et Taco Bell. Dans ces cas, les scandales liés aux l’aliments ont fait quelques dégâts, mais ils « ont agi rapidement. »

« La chaîne mexicaine populaire de fast casual est et continuera à prendre des coups à la fois sur le prix de ses actions et de ses ventes, mais l’impact ne sera que temporaire tant que l’entreprise contrôle le problème », écrit l’analyste Daniel B. Kline pour Motley Fool.

Steve Ellis, fondateur de Chipotle, président et directeur général, aura l’occasion de parler du pataugeage du prix de l’action de son entreprise mardi au Second Annual Bernstein Consumer Summit à New York. Sa présentation à 11:30 du matin pour les analystes et les investisseurs sera diffusée en direct dans la page relations avec les investisseurs dans le site Internet de Chipotle.

Vous verrez si Ellis va parler de directives plus strictes pour les fournisseurs de produits des chaînes de restauration, changer cela pourrait signifier moins de dépendance sur les produits cultivés localement. USA Today a rapporté certains de ces plans mercredi 2 décembre.

L’incertitude peut être mauvaise pour Chipotle. Le dernier rapport du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) sur l’éclosion qui a eu lieu dans six États a été publié le 20 novembre. A ce moment-là, 17 restaurants Chipotle Mexican Grill étaient liés à 45 personnes malades. Des cas de maladies ont été retrouvés en Californie (2), Minnesota (2), New York (1), Ohio (1), Oregon (13) et l’État de Washington (26).

Seize de ces victimes ont été hospitalisées, mais aucun cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) ou de décès n’a été signalé.

Le CDC a déclaré que des preuves épidémiologiques suggèrent un plat ou un ingrédient commun comme source probable, mais rien de définitif n’a encore été partagé avec le public.

En plus de cela, selon certaines sources, le nombre de personnes malades liées à l’éclosion a rebondi. Le nombre avait tout d’abord été signalé à 50 avant d’être réduit à 37, puis les enquêteurs l’ont établi à 45. Les dates de début de la maladie de l’éclosion vont du 19 octobre 2015 au 8 novembre 2015.

« Food With Integrity » (Les aliments avec intégrité), thème de la campagne de promotion de Chipotle sur certains ingrédients frais et locaux dans ses 1900 restaurants, a contribué à fidéliser la clientèle. Son profil élevé, cependant, peut être mis à mal désormais car l’éclosion reste un chaud sujet de discussion sur les médias sociaux.

Chipotle a à son crédit d’avoir fermé rapidement des restaurants dans le Pacifique Nord-Ouest, y compris ceux qui n’étaient pas impliqués dans l’éclosion. Tous les 43 points de vente ont été soumis à un nettoyage en profondeur et un changement des ingrédients et des procédures de préparation des aliments. La société a aussi effectué des vérifications de santé chez les employés et n’a pas trouvé d’infection à E. coli.

Laisser un commentaire